Enseignants / chercheurs

Hélène Desprez: professeure associée – Directrice artistique

Spécialiste en design d’interface et conception cross média, Hélène Desprez est également responsable de la spécialité « Création et Edition Numériques »  du Master CEN  de l’Université Paris 8

Enseignement en Master: sensorialité de la création

 

 

 

Samuel Da Silva: maître de conférence associé – Développeur

Enseignement en Master:  Atelier Flash et suivi création et intégration

 

 

 

 

Clément Larrivéchercheur LEDEN – Éditorialiste

 

 

 

 

Laurence Noël: chercheur – designer d’interaction

Laurence Noël est designer d’interaction chez Mondeca et docteur en Sciences de l’Information et de la Communication. Thèse soutenue en 2010 sous la direction de Ghislaine Azémard

Titre de la thèse: « Vers une approche praxéologique du design »

Résumé:
La profession de designer n’est pas toujours bien identifiée dans le monde du travail et les designers ont eux-mêmes des difficultés à expliquer en quoi consiste leur activité. La recherche en design n’a en fait pas d’assise théorique clairement établie et le premier objectif de cette thèse est de mettre en lumière les zones d’ombre qui règnent en son sein. Notre second objectif est d’élaborer un cadre d’analyse permettant d’apporter un nouvel éclairage sur le design. Le design étant une activité effectuée par un praticien réflexif, l’approche praxéologique invite à construire un discours permettant de décrire cette activité, quel que soit le domaine d’application concerné. Cette activité se décline donc selon deux plans : celui de l’action réflexive et celui de l’action pratique (qui porte sur le monde réel), l’une étant intrinsèquement liée à l’autre par des processus que nous qualifions de transducteurs. C’est la terre du réalisable, qui se trouve à la croisée du monde réflexif et du monde réel, que le designer explore. Celui-ci n’est par ailleurs pas le seul agent à intervenir lors du processus de création : identifier clairement son rôle au sein de cette organisation est donc nécessaire. Un designer occupe une position pivot au sein de cette organisation, il est amené à adopter différents points de vue entre eux, qu’ils articulent entre eux de manière à pouvoir voir l’entité réelle qui est à la croisée des regards. Un des défis de la recherche en design est alors non seulement de s’affirmer en tant que discipline à part entière, mais aussi de montrer qu’appréhender des problèmes de design permet de développer une manière de penser complexe et transdisciplinaire.

mots-clés : design, praxéologie, praticien réflexif, création, médiation

Publications:

Laurence Noël. Design, communication et processus transformationnels,
2008. [En ligne] http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic 00400023/en

Laurence Noël. Vers une praxéologie du design : le savoir-faire du designer. In
Actes de colloque des Ateliers de la Recherche en Design, Paris, France. Unîmes,
2009. [En ligne] http://www.laurencenoel.fr/doc/noel designdays.pdf

Laurence Noël and Ghislaine Azémard. From semantic web data to inform-action :
a means to an end. Proceedings of the Fifth International Workshop on Semantic
Web User Interaction (SWUI 2008), collocated with CHI 2008, Florence, Italy,
April 5, 2008.

Laurence Noël and Ghislaine Azémard. Analysing web artefacts by applying
complex thinking. In IADIS e-Society, Barcelone, Espagne. IADIS, 2009a.
[En ligne] http://www.laurencenoel.fr/doc/webartefact complex thinking.pdf

Laurence Noël and Ghislaine Azémard. Design d’interfaces homme(s)-logiciel(s) :
pouvoir transmettre et savoir transmettre. In CIDe : Patrimoine 3.0, Montréal,
Canada. CIDe, 2009b.